Entête

Baume fait maison

Baume fait maison (100% naturel)

Pour mains, pieds, lèvres etc.

Prix de la boîte à 50 ml : Fr. 8.50

Une coproduction œcuménique avec l’ermitage Hüsligraben à Seehof (BE).

français 1 français 2 français 3

Ingrédients du baume

1 2 3

4 5

Les cinq ingrédients bien précieux du baume – le souci, la camomille, l’huile d’amande, l’huile d’olive et la cire d’abeille (100%) – sont connus depuis longtemps pour leurs multiples bienfaits pour la peau. Le baume répare et apaise la peau sèche, sollicitée et irritée. De plus, il sert à la prévention et au traitement des cors, des pellicules et des escarres. Le baume hydrate, nourrit et protège la peau et donne une sensation agréable. Il pénètre rapidement sans graisser.

Sans agents conservateurs ni émulsifiants artificiels

Le baume est produit sans agents conservateurs. Il ne contient pas d’eau et, pour cela n’a pas besoin d’un émulsifiant artificiel qui lie l’huile et l’eau. C’est la cire d’abeille qui agit comme « émulsifiant naturel » des huiles et de l’extrait de soucis et de camomille.

Parfum naturel ou parfum au choix

Le baume a la couleur dorée de la cire d’abeille ainsi que son parfum.

Si on préfère un parfum plus prononcé (alors que le baume de base reste le même) on peut choisir parmi des arômes différents comme lavande, rose, orange et bois de santal. Lors de leur élaboration sont simplement ajoutées quelques gouttes d’huile essentielle (100 % naturel).

Production de l’extrait de soucis et de camomille

1 2 3 

4 5 6

Différentes sortes de soucis (du jardin de notre monastère)

1 2 3

4 5 6

Propriétés des ingrédients

Soucis

Les soucis appartiennent aux cultures les plus anciennes. En 2009, le souci a été élu « plante médicinale de l’année ». Le souci a d’innombrables utilisations. Grâce à son effet bienfaisant sur la peau, le souci est souvent utilisé en baume sur les blessures et quotidiennement en soin pour la peau.

Lors du traitement pour blessures telles qu’égratignures, coupures et brûlures, les propriétés cicatrisantes et antiseptiques font merveille ! En outre, l’effet guérissant est prouvé pour les peaux sèches et crevassées en particulier. Les constituants du souci ont encore des propriétés apaisantes et régénérantes pour la peau. Ainsi, le baume au souci n’est pas seulement à recommander pour des pathologies aiguës de la peau, mais aussi pour les soins quotidiens.

Camomille

La camomille est une plante médicinale des plus anciennes et des plus renommées , utilisées avant tout pour soulager les maux d’estomac, des problèmes intestinaux ainsi que pour le traitement des inflammations. Elle a été élue plante médicinale de l’année 2002.

Non seulement la camomille a de nombreux effets bénéfiques pour la santé sous forme de tisane (apaisement des crampes, soulagement des ballonnements, etc.), mais aussi en crème et baume pour la peau grâce à ses propriétés anti inflammatoires, antiseptiques et guérissantes.

L’huile d’amande

L’amandier appartient aux cultures les plus anciennes de l’humanité. L’huile d’amande est depuis toujours connue pour ses propriétés guérissantes, en usage interne ou en usage externe. Elle est utilisée en prévention et en soin des peaux sèches, irritées et sensibles. C’est une huile très douce souvent utilisée pour les nourrissons et les petits enfants ainsi que pour les personnes âgées. Elle pénètre bien dans la peau, la soigne, la garde souple et hydratée. L’huile d’amande procure à la peau des vitamines précieuses, des minéraux et de l’hydrate. De plus, les vitamines A et E que l’huile d’amande contient retardent l’apparition des rides et laissent la peau lisse.

L’huile d’olive

L’olivier aussi appartient aussi aux cultures les plus anciennes. Dès l’antiquité son huile a été utilisée comme remède. Il servait à la production de crèmes, de baumes, de pommades et d’aromates. On cautérisait les plaies ouvertes, apaisait les irritations et on l’appliquait aussi entre autres pour les piqûres d’orties, les brûlures, les déchirures de la peau  et contre les maux de tête.

L’huile d’olive comporte des nutriments importants, des vitamines et des minéraux qui, soit en usage interne ajoutée à la nourriture, soit en usage externe (baume) sont intégrés dans l’organisme. Elle guérit les petites blessures et, par massage des endroits enflammés, elle combat les douleurs articulaires.

Elle aide à guérir les légères irritations de la peau et est utilisée dans beaucoup de pays comme protection supplémentaire contre les dangereux rayons UV du soleil. Puisque l’huile est un excellent hydratant, elle est le plus souvent utilisée en crème pour la peau. Elle soigne la peau sèche et rend les mains crevassées et gercées douces comme du velours. Grâce à son fort taux de vitamines A (rétinol) et E, l’huile d’olive rend la peau souple et élastique et prévient la formation de rides.

La cire d’abeille

Depuis des millénaires non seulement le miel est apprécié pour ses propriétés nutritives et médicales, mais de même la cire d’abeille. Déjà dans l’Antiquité la cire d’abeille était utilisée pour hydrater la peau et pour guérir certaines maladies de peau.

Les abeilles produisent la cire avec laquelle elles bâtissent les alvéoles de leurs nids dans lesquelles elles stockent leur miel et leur pollen, déposent et élèvent leurs larves. Les alvéoles sont hexagonales parce que c’est l’espace le plus performant de stockage de leurs productions. La pure cire d’abeille est obtenu par l’extraction et la fonte des alvéoles. La cire d’abeille naturelle a une couleur dorée parce qu’elle a absorbée les ingrédients du miel parmi d’autres substances.

Sur la peau la cire d’abeille forme un mince film de protection qui prévient la déshydratation. Elle soigne et hydrate en particulier les peaux sèches. Elle guérit, elle est antiseptique et apaise les inflammations. Ainsi la cire d’abeille contribue à nourrir et protéger la peau.

Copyright © 2013 MOCAD. Tous droits réservés. / CH-2802 Develier, T 032 422 82 21 / Réalisation : Solution Informatique